Tout acte professionnel où l’action conduite porte sur l’utilisation, la distribution, le conseil, la vente de produits phytopharmaceutiques, est soumis à la détention d’un certificat individuel pour les produits phytopharmaceutiques : « Certiphyto ». Ce certificat atteste de connaissances suffisantes pour utiliser les produits de protection des cultures en sécurité et en réduire leur usage.

A qui s’adresse-t-il ?

Tous professionnels exerçant une activité en lien avec les produits phytopharmaceutiques, quel que soit leur statut ou secteur d’activité ont l’obligation de détenir le Certiphyto.
Que le professionnel soit : ouvrier, employé, technicien, cadre, chef d’entreprise, entrepreneur individuel…
Dans le secteur : de la production agricole, de la prestation de services, de l’aménagement, de l’expérimentation, du conseil, du négoce, de la distribution…

Comment l’obtenir ?

Quatre possibilités au choix pour obtenir le certiphyto :

1/ après une formation adaptée à chaque activité et à chaque catégorie de certificat
2/ après formation et un test de connaissance
3/ après test de connaissance
Les formations et tests sont dispensés par des organismes de formation habilités par le ministère chargé de l’agriculture.

Pour trouver un organisme de formation : consulter le site Internet de la direction de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt de votre région (DRAAF) ou de votre département pour l’Outre-mer (DAAF) puis utiliser les mots clefs : « certificat individuel » ou « certiphyto ».

À l’issue de la formation ou du test, une attestation est remise au candidat par l’organisme de formation. Elle doit être conservée pour effectuer la demande de certificat en ligne.

4/ sur diplôme ou sur titre obtenu au cours des 5 années précédant la demande.

Le-CertiphytoFORMATION CERTIPHYTO

Viticoles, Agricoles et Espaces Verts

 

 

Au 1er octobre 2014, les viticulteurs et leurs salariés auront l’obligation de détenir le CERTIPHYTO pour appliquer les produits phytosanitaires.Certiphyto-Ministère

Il est urgent de se former pour obtenir ce sésame, car à partir du 1er Janvier 2015, les opérateurs pourront être contrôlés lors de l’achat des produits phytosanitaires ou lors d’un contrôle par les agents de l’Etat.

Pour ce faire,

Les établissements Bergon organisent des sessions de formation Certiphyto Viticoles, Agricoles et Espaces Verts jusqu’en janvier 2016.

Gérer au mieux l’utilisation des produits phytosanitaires c’est gérer :

  • Le transport des produits phytosanitaires
  • Le local phytosanitaire
  • Préparation de la bouillie et pulvérisation
  • Les équipements de protection individuelle
  • DAR, DRE et ZNT
  • La gestion des fonds de cuve et des effluents
  • Gestion des EVPP (Emballages Vides de Produits Phytosanitaires)
  • Gestion des PPNU (Produits Phytosanitaires Non-Utilisables)
  • Les contrôles Pulvérisateurs

Pour tout renseignement ou inscription contactez-nous grâce à notre formulaire d’inscription ci-dessous ou par téléphone au 04 94 19 80 87

Formulaire d’inscription

Vous êtes (obligatoire) :

Votre nom, prénom

Société

Votre adresse

Votre email (obligatoire)

Votre numéro de téléphone

Description du besoin

BIOCONTROLES et NODU

Afin d’apprécier les avancées du plan Ecophyto et les évolutions des usages des produits phytosanitaires, un indicateur de suivi du recours aux produits phytopharmaceutiques a été défini avec l’ensemble des parties prenantes, c’est le NODU, « NOmbre de Doses Unités ».

Calculé à partir des données de vente des distributeurs de produits phytopharmaceutiques, le NODU correspond à un nombre de traitements « moyens » appliqués annuellement sur l’ensemble des cultures, à l’échelle nationale. Il s’affranchit des substitutions de substances actives par de nouvelles substances efficaces à plus faible dose puisque, pour chaque substance, la quantité appliquée est rapportée à une dose unité (DU) qui lui est propre. Ainsi, rapporté à la surface agricole utile (SAU), le NODU permet de déterminer le nombre moyen de traitements par hectare.

Afin d’appréhender pleinement les contributions des différents secteurs à la réduction de l’usage des produits phytosanitaires, le NODU est décliné selon les différents usages existant. Ainsi, plusieurs segments sont définis :

  • le segment « usages agricoles classiques ou foliaires, hors produits de traitement de semences et hors produits de la liste Vert Biocontrôle »,
  • le segment « usages non agricoles, jardiniers amateurs et professionnels »,
  • le segment « usages agricoles de traitement de semences »,
  • le segment « Vert Biocontrôle ».

Pour plus d’information concernant le suivi du plan Ecophyto, des notes méthodologiques relatives au NODU, à ses différents segments et à la base de donnée permettant son calcul (la BNV-d) sont disponibles.

Biocontrole_liste_2018

NODU_vert_V13_fev15

D27 – Guide_bonnes_pratiques_phyto_mai17

Bonnes pratiques phytopharmaceutiques

OUVERTURE DE COMPTE

 

Formulaires d’ouverture de compte :
1-OUVERTURE COMPTE PROS 2018
2 – Delegation_retrait_reception_oct15
3-Attestation_delegation_agriculteur_MAI 16
4-Attestation_delegation_agriculteur_a_ETA_MAI16
5-Attestation_delegation_agriculteur_a_CUMA_MAI16
6-Attestation_delegation_non_agriculteur_MAI 16