Cet été fut très sec et exceptionnellement long, ce qui a mis en souffrance nos jardins. Nous allons devoir néanmoins nous habituer à ces conditions météorologiques qui vont devenir la norme dans les prochaines années.

Voici donc quelques pistes à explorer afin de rendre nos balcons et jardins méditerranéens plus résistants à la sécheresse.

Composons ensemble notre jardin sec idéal !

 

Le jardin sec …

En quoi cela consiste-t-il ?

C’est un espace (balcon, terrasse, jardin) qui est planté de végétaux  demandant très peu d’eau, d’arrosage et d’entretien. Le jardin sec se compose de plantes résistants à la sécheresse, telles que des arbustes, des plantes vivaces, des graminées ou tout autres végétaux endémiques *1 des régions Méditerranéennes (Ande, Afrique du sud, Australie, Argentine) ou des plantes originaires de régions désertiques dites xérophiles (Mexique, Sahara, Ethiopie, Namibie, extrême orient).

Quand le réaliser ?

La période idéale reste l’automne, car les sols sont encore chauds et favorables à l’enracinement. De plus, les pluies permettent de limiter le  nombre d’arrosage, et facilitent le désherbage. L’hiver lui sera bénéfique, car même si la plante est en mode de vie minimaliste, elle va développer sa croissance au niveau des racines. Un bon enracinement permet une meilleure résistance aux températures élevées et au stress hydrique de l’été suivant, et assure de belles floraisons.

Mais pas d’affolement si vous loupez le coche, vous pouvez aussi planter au printemps !

 

Quel entretien ?

Afin de limiter le désherbage tout en maintenant un bon taux d’humidité dans la terre, ayez le réflexe drainage dès la plantation en incorporant de la pouzzolane dans le sol ou en mettant des billes d’argile dans le fond des bacs ou des pots, puis ajoutez un terreau enrichi en drainant *2, et enfin recouvrez le sol d’un paillage minéral ou végétal *3. De quoi conjuguer efficacité et esthétique !

Optez pour un arrosage au goutte à goutte : celui-ci est économique, car chaque goutte d’eau bénéficie directement à la plante et à elle seule. Les Oyas parfait pour les plantes demandant plus d’eau et pour les résidences secondaires, ils peuvent être très décoratifs.

En période de restriction d’eau récupérez vos eaux de rinçage des légumes, ou de lavage à conditions d’avoir utilisé du savon de Marseille *4.

En résumé !

Le jardin sec n’offre que des avantages ! C’est le jardin économique et écologique par excellence : peu d’entretien, peu d’eau, peu de fertilisation grâce  au paillage naturel, et donc peu de traitements.

Ce jardin naturel attirera une multitude d’insectes venant y trouver refuge : papillons, abeilles, coccinelles, essentiels à notre écosystème.

Sa variété le rend animé au fils des saisons : le mouvement des graminées

danseront les jours de Mistral, les nouvelles pousses des photinias rougeoient au printemps, le feuillage de fruitiers dorera à l’automne et les cristaux de gelée les matins froids d’hiver en feront une œuvre d’art de chaque jour.

 

Le plus ***

Agrémentez votre jardin de plots lumineux ou balises solaires : ils se rechargent au soleil en journée pour étoiler vos soirées ! Un hôtel à insectes, un nichoir, un distributeur d’eau et de graines pour les oiseaux, et le tour est joué !

 

  1. voici quelques végétaux endémiques de notre région ou adaptés à notre climat méditerranéen .

Arbres : pins, chênes, cyprès, oliviers, mûriers- platanes, micocouliers, albizias, arbres de judée, eucalyptus.

Fruitiers : amandiers, figuiers, grenadiers, abricotiers, cerisiers, agrumes, jujubiers.

Arbustes : arbousiers, cystes, bruyères arborescente, phyliaires, cycas, callistémons, grévilléas, polygalas, genêt, laurier-rose, albizia, pistachier, pittosporum, feijoa, buddleia, cotonéaster, juniperus, lagerstroemia.

Plantes : lavandes, romarins, sarriettes.

Grimpantes : jasmins, bignones, kiwis, bougainvilliers, solomums.

Graminées : fétuques, miscanthus, pennisetums, stipas, carex.

Plantes fleuries : iris, sauges, hémérocalles, altoes, hemerocalles, agapanthes, plumbagos, pérovskias, strelitzias, phlomis, tubalgias. 

 

Et voici aussi quelques végétaux de zone désertique résistant à notre froid local :

Arbres : palmiers, yuccas (elephantipes), faux poiriers, mélias, brachychitons.

Arbustes : yuccas, dracenas, cordylines, agaves, phormiums, mangaves.

Plantes fleuries : aloès, cactus, (echinocactus, echinocereus, oreocereus, trichocereus, opuntias, etc) hesperaloes, bulbines, delospermas / ficoides / aptenias, euphorbes, aeoniums.

 

  1. Terreaux que nous recommandons : Secret plantation (pour arbres, arbustes, et végétaux en pleine terre), Secret d’agrumes (pour toutes les plantes méditerranéennes), Secret Cactus, Terre Végétales (pour les plantes en jardinière, à mélanger au terreau), Terre de bruyère (pour les plantes acidophiles type arbousiers, bruyères, grévilléas).

 

  1. Voici quelques paillages que nous vous recommandons :

Paillage minéral : pouzzolane , brique (pour pailler mais aussi pour faire des mélanges, retient l’eau ainsi que  l’humidité et la restitue progressivement).

Graviers / galets blancs (renvoie la grosse majorité des rayons solaires et garde les racines au frais).

Galets noirs , ardoises (à l’inverse des galets blancs, absorbent les rayons solaires et garde les racines au chaud).

Paillage végétal : chanvre, lin, miscanthus (attention, ne pas exposer au vent, mais ont un fort pouvoir rétenteur)

Ecorces de pin, copeaux colorés ou naturel (garde un peu l’humidité et offre une large gamme de forme et de couleur).

Cacao (sent très bon et apporte de l’azote en se dégradant).

 

  1. Les maisons Marius Fabre et Le Fer à Cheval offrent un large choix de parfums et d’utilisations. Le véritable savon de Marseille est également utilisé en soin pour les plantes : c’est un excellent anti pucerons naturel, qui rendra vos feuilles luisantes !

Retrouvez nos produits dans l’ensemble de nos points de vente et sur notre site internet et nos végétaux dans nos jardineries du Muy et de Fréjus. Théo, Corinne et leurs équipes vous guideront dans vos choix !